Rian Johnson, Carrie Fisher Star Wars the Last Jedi

David James/Lucasfilm Ltd.

La Force est forte chez Rian Johnson

Lucasfilm a annoncé jeudi après-midi que le scénariste et réalisateur de 43 ans de Star Wars - Les Derniers Jedi (en salles le 13 décembre) créerait une toute nouvelle trilogie Star Wars, dont il écrira et réalisera le premier volet, avec son collaborateur de longue date, Ram Bergman, en tant que producteur. 

"On s'est éclatés à collaborer avec Lucasfilm et Disney sur Les Derniers Jedi. Star Wars est la plus grande mythologie moderne qui soit et nous avons beaucoup de chance d'y avoir contribué", a dit le duo de cinéastes dans une déclaration. "On a hâte de continuer avec cette nouvelle série de films." 

"On a tous adoré travailler avec Ryan sur Les Derniers Jedi", a dit la présidente de Lucasfilm, Kathleen Kennedy. "C'est une force créative, et le regarder créer Les Derniers Jedi du début à la fin a été une des plus grandes joies de ma carrière. Rian fera des choses incroyables avec la toile vierge de cette nouvelle trilogie." 

Les films de Johnson, séparés de la saga épisodique de Skywalker, présenteront de nouveaux personnages. Aucune date de sortie n'a encore été établie, et selon Lucasfilm, "aucun porg n'était disponible pour commenter". 

J.J. Abrams, qui a écrit et réalisé Stars Wars - Le Réveil de la Force, reviendra pour superviser le troisième et dernier chapitre de la série actuelle, qui doit sortir en décembre 2019. Le film verra le retour de Finn (John Boyega), la capitaine Phasma (Gwendoline Christie), Kylo Ren (Adam Driver), la générale Leia Organa (Carrie Fisher), le général Hux (Domhnall Gleeson), Luke Skywalker (Mark Hamill), Poe Dameron (Oscar Isaac) et Rey (Daisy Ridley), et il introduira aussi des personnages comme le vice-amiral Holdo (Laura Dern) et Rose Tico (Kelly Marie Tran). 

Mark Hamill, Kelly Marie Tran, John Boyega, Daisy Ridley, Rian Johnson, Kathleen Kennedy, Josh Gad, Star Wars Celebration

Gerardo Mora/Getty Images for Disney

Lucasfilm croit en la vision de Johnson, puisqu'ils ont remplacé Phil Lord et Chris Miller par Ron Howard dans Solo: A Star Wars Story, et ils ont renvoyé Colin Trevorrow pour engager Abrams pour l'Épisode IX. 

Le parcours de Johnson vers une galaxie lointaine, très lointaine a commencé dès l'enfance. "Star Wars était tout pour moi", a-t-il dit au New York Times en septembre. "Enfant, on ne voit les films qu'une ou deux fois, mais en jouant avec les jouets dans son jardin, c'est là qu'on commence à raconter les histoires dans sa tête." Fan depuis toujours de la saga de George Lucas, c'était "très émouvant d'être sur le plateau du Millenium Falcon [dans Les Derniers Jedi], car c'était le kit de jeu qu'on avait tous quand on était petits. Soudain, j'étais debout dans le vrai engin. C'est un sentiment très surréaliste."

Il y a des années, le réalisateur avait eu quelques "réunions d'ordre général" avec Kennedy, mais l'appel pour réaliser Star Wars - Les Derniers Jedi est arrivé "vraiment de façon inattendue", a-t-il dit. "C'était comme une bombe. J'ai soudain réalisé : « Oh, cette réunion est à ce sujet. » Je n'ai pas essayé de cacher le fait que je flippais. Mais j'ai aussi dit : « Je peux y réfléchir ? » Après Looper, on m'avait contacté pour d'autres franchises, et j'avais l'habitude de refuser. Et je savais que cela compterait beaucoup pour moi, le pire que je puisse imaginer, ce serait d'avoir une mauvaise expérience en faisant un film de Star Wars. 

Bien sûr, être sur le plateau avec ses héros d'enfance était surréaliste. "J'ai mis un moment avant de pouvoir m'asseoir à une table avec Mark sans penser toutes les trois secondes : « Je parle à Luke Skywalker. » Avec Carrie, on s'est liés en tant que scénaristes très vite. Elle était très franche. Ils l'ont été tous les deux. Quiconque dont la vie est si étroitement liée à un personnage comme ça, quand on leur donne un scénario, il y aura forcément une discussion", a-t-il dit. "Mais ils étaient tous deux très impliqués dans le processus et en confiance. Le fait que tous les deux me disent à un moment donné : « OK, même si ce n'était pas ce à quoi je m'attendais, je vais te faire confiance », ça m'a vraiment touché." 

Regardez E! News du lundi au vendredi à 19h45 sur E! (horaire en vigueur en France métropolitaine)

  • Share
  • Tweet
  • Share