Kevin Spacey a l'habitude d'être sous le feu des projecteurs, mais ces dernières semaines, il fait la une pour de bien mauvaises raisons.

Le 29 octobre, l'acteur de House of Cards a été mis en cause par Anthony Rapp, de Star Trek: Discovery, qui l'accuse d'avoir eu un comportement déplacé quand il n'avait que 14 ans. Mais ce n'était que le début des déboires pour la star...

Quelques heures après la publication de cette affaire par Buzzfeed News, l'acteur aux deux Oscars s'est publiquement excusé sur les réseaux sociaux.

"J'ai énormément de respect et d'admiration pour Anthony Rapp en tant qu'acteur", a-t-il écrit. "Je suis plus qu'horrifié d'entendre cette histoire. Honnêtement, je ne me souviens pas de cette rencontre qui aurait eu lieu il y a plus de 30 ans. Mais si je me suis comporté comme il le décrit, alors je lui dois mes plus sincères excuses pour mon comportement particulièrement déplacé sous l'emprise de l'alcool et je suis désolé pour les sentiments qu'il décrit avoir ressentis pendant toutes ces années."

Kevin Spacey a ajouté : "Cette histoire m'a également donné envie d'aborder d'autres sujets dans ma vie... J'ai aimé et j'ai eu des relations amoureuses avec des hommes tout au long de ma vie, et j'ai décidé de vivre désormais en tant que gay."

Peu après la publication de ses excuses, de nombreux internautes ont réagi durement à sa déclaration, expliquant que l'acteur avait utilisé son coming-out pour détourner l'attention de son comportement inapproprié envers un mineur.

Après le message de Kevin Spacey, Anthony Rapp a tweeté : "Tout ce que je souhaitais dire à propos de cette expérience est dans cet article, et je n'ai pas d'autres commentaires à faire pour le moment."

Depuis les accusations d'Anthony Rapp la semaine dernière, un grand nombre de personnes se sont fait connaître pour dénoncer et accuser l'acteur de 58 ans de comportements déplacés. Cela a eu pour conséquence immédiate de faire perdre à Kevin Spacey son rôle dans House of Cards, ainsi que son rôle dans Gore, un futur film de Netflix.

"Kevin Spacey prend le temps nécessaire pour subir une évaluation psychologique et un traitement", a déclaré son porte-parole dans un communiqué adressé à E! News. "Aucune autre information n'est disponible pour le moment."

E! News a tenté de joindre l'avocat de l'acteur pour obtenir un commentaire, mais n'a reçu aucune réponse de sa part concernant les nouvelles accusations.

Voici tous les accusateurs de l'acteur tombé en disgrâce :

Harry Dreyfuss

IMDB.com

Harry Dreyfuss : dans une tribune publiée dans Buzzfeed News, le fils de l'acteur Richard Dreyfuss a évoqué une expérience qu'il aurait vécue à l'âge de 18 ans.

Il a écrit : "Nous étions dans la cuisine de Kevin, quand mon père s'est absenté quelques instants pour aller aux toilettes. Kevin et moi regardions par la fenêtre les lumières de Londres, quand il s'est approché de moi et m'a demandé comment mon Noël s'était passé. Je lui ai répondu que j'avais passé un très mauvais Noël, car j'étais trop timide. J'avais 18 ans, j'avais trouvé le courage de quitter notre hôtel et d'aller me soûler pour la première fois de ma vie, mais je n'avais pas eu le courage de parler à qui que ce soit."

Harry Dreyfuss a poursuivi : "J'ai bu quelques verres, avant de retourner rapidement à mon hôtel pour regarder Tonnerre sous les Tropiques une quatrième fois. Après lui avoir raconté ça, Kevin a passé sa main dans la mienne. Il a enroulé ses doigts autour des miens, avant de me regarder droit dans les yeux et de me dire chaleureusement : « Ne sois pas timide. » Puis : « Ça va passer. » J'étais stupéfait."

Harry Dreyfuss a ensuite lu une scène avec Kevin Spacey et son père Richard, mais la situation est devenue gênante. 

Il a écrit : "Après quelques minutes, [Spacey] a mis sa main sur ma cuisse. Enfin, (enfin, enfin) je suis devenu suspicieux. Ça m'a pris tout ce temps, car je ne me serais jamais dit que Kevin pourrait s'intéresser à moi au départ. C'était un adulte, un de mes héros, le patron de mon père, et aucune de ces catégories n'indiquait une interaction sexuelle possible avec lui. De plus, je m'étais dit : « Il ne peut pas me draguer ainsi devant mon père. » Mais sa main est restée là. Après un petit moment, j'ai trouvé un stratagème que je croyais brillant : je me suis levé, avant de me diriger de l'autre côté du canapé et de me rasseoir. C'était imparable. Mais sans perdre une seconde, Kevin s'est levé et m'a suivi. Il s'est assis toujours aussi près et a remis sa main sur ma cuisse."

Mon père n'a rien vu de tout ça ni de ce qui a suivi, car il était concentré sur son scénario.

BuzzFeed News confirme que l'acteur de Rencontres du 3e type n'a pas vu l'incident et ne l'a appris que lorsque son fils lui en a parlé des années plus tard. Richard Dreyfuss a récemment écrit sur Twitter : "J'aime mon fils @harrydreyfuss plus que je ne pourrais l'exprimer avec des mots. Et je suis incroyablement fier de lui en ce moment."

Kevin Spacey

Daniel Zuchnik/WireImage

Justin Dawes : cet homme prétend qu'en 1989, quand il avait 16 ans, Kevin Spacey, alors âgé de 29 ans, l'aurait invité lui et un ami à regarder Chinatown de Roman Polanski. Justin Dawes a déclaré à BuzzFeed News que Kevin Spacey "lui a offert un cocktail et lui a montré de la pornographie". Il a ajouté que la rencontre était "désagréable" mais "bénigne" comparée à celle qu'Anthony Rapp rapporte.

House of Cards, 2017 Emmys

Netflix

Les employés de "House of Cards" : dans un nouveau document de CNN, huit employés anciens et actuels de House of Cards, qui ont accepté de parler sous couvert d'anonymat, ont relaté une pratique de harcèlement sexuel qu'aurait eue Kevin Spacey sur le plateau de la série de Netflix. Un ancien assistant de production prétend que l'acteur l'a agressé sexuellement pendant le tournage d'une des premières saisons de House of Cards

Spacey n'a pas commenté ces nouvelles allégations. D'après Deadline, il ne serait plus représenté par l'agence CAA. On a appris mercredi que l'acteur oscarisé avait commencé "une évaluation psychologique et un traitement" suite au scandale. 

CNN rapporte que les anciens employés estimaient que le comportement de Spacey était celui d'un "prédateur", avec des contacts non consensuels et des remarques grossières à l'égard de jeunes hommes. 

L'assistant de production que Spacey aurait agressé a expliqué à CNN qu'une fois, alors qu'il allait chercher l'acteur en voiture pour le ramener sur le plateau, ce dernier aurait essayé de mettre sa main dans son pantalon. Cela aurait continué dans la loge de l'acteur quand Spacey l'aurait "acculé dans un coin, l'empêchant de sortir et l'aurait touché de façon inappropriée". L'ancien employé se souvient avoir dit à Spacey qu'il était mal à l'aise, ce à quoi l'acteur aurait répondu en quittant le plateau pour la journée. 

"J'étais en état de choc", a-t-il raconté à CNN. "C'était un homme très puissant dans cette série et, moi, j'étais tout en bas de l'échelle."

L'assistant de production a ajouté ne pas avoir raconté sa mésaventure à ses supérieurs ou à la police, mais a révélé qu'il s'était déjà plaint auprès de ses superviseurs de l'attitude déplacée de l'acteur depuis des mois. Spacey n'avait pas le droit d'être seul avec lui, a précisé l'assistant, jusqu'à ce que le harcèlement cesse assez longtemps pour qu'il se sente à l'aise en présence de l'acteur. 

D'autres membres de l'équipe ont détaillé avoir vécu ou avoir été témoins de faits similaires avec Spacey et ont décrit l'environnement de travail comme "toxique". Une ancienne assistante de production a déclaré : "Cela se savait que Kevin avait un comportement déplacé, et les hommes avec qui j'ai travaillé se plaignaient devant moi sur le fait qu'ils se sentaient mal à l'aise."

Un journaliste anonyme : Buzzfeed News rapporte également l'histoire d'un journaliste anonyme ayant interviewé Kevin Spacey au début des années 2000 au théâtre The Old Vic de Londres, qui raconte que lorsqu'il avait une vingtaine d'années, Kevin Spacey l'aurait invité à poursuivre l'interview dans un club, avec des amis autour d'un verre, et que l'acteur "le tripotait avec agressivité", tandis que ses amis "faisaient exprès de ne pas y prêter attention".

Quand le journaliste a réussi à se lever, "[Spacey] m'a poursuivi et s'est positionné entre la porte et moi. Il me hurlait au visage devant le bar principal, tout rouge, postillonnant, furieux après moi parce que je ne voulais pas bai*** avec lui. Il disait en fait que je voulais mais que j'étais un lâche. C'était sa tactique. C'était incroyable."

Le journaliste a expliqué ne pas avoir écrit à propos de l'incident pour ne pas "outer" l'acteur.

"J'estime que c'est un principe important : on n'oute pas les gens", a-t-il précisé. "J'étais coincé. Si je publiais une histoire sur Kevin Spacey en train de me harceler pendant mon travail… c'était impossible de ne pas laisser entendre clairement qu'il aim[ait] les hommes."

Mark Ebenhoch : d'après Buzzfeed News, ce conseiller militaire de 35 ans sur le tournage d'Alerte en 1995 qui n'avait pas encore fait son coming-out explique avoir été invité dans la loge de Kevin Spacey par son assistant, à la suite de quoi l'acteur lui aurait fait des propositions. Mark Ebenhoch ajoute avoir refusé ses avances par peur que d'autres personnes ne découvrent son orientation sexuelle. L'homme, qui depuis a fait son coming-out, précise : "En tant que conseiller militaire, la dernière chose qu'on a envie que les gens sachent sur vous, c'est que vous êtes gay."

E! News a contacté l'avocat de Kevin Spacey pour qu'il commente ses nouvelles accusations, mais celui-ci ne s'est pas exprimé sur le sujet.

  • Share
  • Tweet
  • Share